A propos du GHAAN

Histoire

 

Le GHAAN (Groupe Historique Aikido André Nocquet) a été créé en 1988 pour permettre à Maître Nocquet de disposer d'une organisation officielle au sein de laquelle il pourrait délivrer son enseignement en toute liberté. Maître André Nocquet, 8e DAN d'Aikido, a été pendant plusieurs années, au début des années 50, un élève direct du Maître Fondateur Morihei Ueshiba. A ce titre, il est le seul grand maître français ayant reçu délégation du Maître Fondateur pour assurer la promotion de l'aïkido en France et en Europe.

 

André Nocquet et Moriheï Ueshiba

FFAB - UFA

 

Le GHAAN est une "pyramide" à l'intérieur de la FFAB (Fédération Francaise d'Aikido et de Budo), fédération membre de l'UFA (Union des Fédérations d'Aïkido) et délégataire du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Une convention lie les deux organisations, qui donne au GHAAN une entière autonomie sauf en matière de grades DAN dont l'attribution est du ressort d'une commission des grades UFA qui regroupe les deux fédérations FFAB et FFAAA (Fédération Francaise d'Aikido Aikibudo et Affinitaires)

André Nocquet et Moriheï Ueshiba à Iwama

Spécificité

 

La spécificité du GHAAN est double:

 

  1. Respecter les techniques de base de Maître Nocquet en y ajoutant ce qui convient au passage de grades

  2. Pratiquer le kata des cinq principes et réussir cet examen avant de se présenter aux examens communs

Michel Desroches, 6ème dan Aïkikaï de Tokyo, Responsable Technique National GHAAN et élève direct de maître André Nocquet 8e dan.

42 ans d'aïkido de Michel Desroches : une passion née en 1973 à la suite d'un reportage télévisé, jamais démentie. À l'ombre du judo, universellement connu et pratiqué, l'aïkido reste un art martial discret. Michel Desroches, qui fête ses 42 ans de pratique à Dijon, en convient volontiers. On lui demande donc le pourquoi de ce choix, à plus forte raison en 1973, à une époque où la discipline était carrément confidentielle...