Historique de l'aikido.

 

L'aikido est une discipline martiale créée dans les années 30 au Japon, par Maître Morihei UESHIBA, qui fut inspiré par les meilleurs maîtres d'arts martiaux de l'époque. Sa pratique est ouverte à des notions très contemporaines: recherche de la paix, fraternité, bien-être, harmonie...

C'est à la fois un art de vivre, une philosophie, une technique de combat efficace. Il se pratique à mains nues et avec des armes.

 

 

Né le 14 décembre 1883, le fondateur de l'aikido Morihei Ueshiba, était de faible constitution, souvent malade et très nerveux. Dès son plus jeune âge, il est fortement attiré par la religion. Ses parents l'encouragèrent à poursuivre des activités physiques tel que le Sumo et la natation afin d'équilibrer cette tendance. A vingt ans, il se rend à Tokyo et étudie d'anciennes techniques d'arts martiaux que l'on retrouvera en aikido. Un certain nombre de maîtres avec lesquels il étudia, disparurent sans avoir révélé leur art à aucun autre disciple.

En 1903, Maître Ueshiba s'engage dans l'armée, il devient très vite le premier en tous genres d'exercices, et plus particulièrement en juken jutsu (combat à la baïonnette). On l'appelle alors le " Dieu des soldats ".

           

 

En novembre 1919, il rencontre un grand maître mystique : le révérend Wanisaburo Deguchi, fondateur de l'école religieuse d' Omoto-Kyo. Quelques mois après la mort de son père, il s'installa à Ayabe dans le temple de cette secte afin d'étudier sous la direction de Wanisaburo Deguchi. Maître Ueshiba participa activement à la promotion de cette secte en Corée et en Mandchourie où Wanisaburo Deguchi et quelques disciples voulaient fonder un royaume de la paix. Ils échouèrent dans leur tentavive et furent fait prisonniers par l'armée chinoise durant quelques mois. L'année 1929 marque la fin de sa quête, très peu satisfaisante, d'une signification plus profonde qu'il voulait donner aux arts martiaux. C'est à cette époque qu'il comprit que le vrai Budo n'est pas de vaincre son adversaire par la force, mais de garder la paix en ce monde et de favoriser l'épanouissement de tous les êtres. C'est de toutes ces rencontres et expériences techniques que naîtra l'Aikido en 1925.

Très vite, il commence à être connu. D'éminents budokas ainsi que d' importantes personnalités politiques et militaires lui rendent visite. Il enseigna jusqu'à ce que la deuxième guerre mondiale éclate. La pratique des arts martiaux étant temporairement interdite en 1945, il ne reprendra son enseignement qu'à partir de 1948, date à laquelle son dojo de Tokyo pris le nom d'Aikikai. L' aikido fut le premier art martial qui reçut cette autorisation en raison de sa tendance pacifiste. Lorsque Maître Ueshiba s'éteignit, le 26 avril 1969, l' aikido s'était répandu sur les cinq continents et était pratiqué par des centaines de milliers de personnes. En France, l' aikido se développe depuis 1950 sous différents courants pour parvenir aujourd'hui à 60 000 licenciés.

L'aïkido

AIKIDO - BOKEN - TANTO - JO - SUWARI WAZA - TACHI WAZA - USHIRO - KATA DES 31 - SELF DEFENCE - AÏKITAÏSO

© 2014 by Philippe GUILLOT.  Création avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now